À propos

En juin 1940, la France signe la convention instaurant le régime de Vichy. Son article 19 prévoit que «le gouvernement français est tenu de livrer sur demande tous les ressortissants allemands désignés par le gouvernement du Reich».Varian Fry, jeune journaliste américain, est mandaté par le Centre américain de secours pour offrir des visas à 200 Français - artistes, intellectuels ou dissidents - menacés par les nazis. Arrivé à Marseille en août 1940, il pense rester trois semaines. Il y séjournera finalement treize mois, avant que la police de Vichy ne l'expulse, et sauvera plus de 2 000 personnes, dont André Breton, Max Ernst, Marcel Duchamp, Peggy Guggenheim, Stéphane Hessel ou Marc Chagall.Cette action, qui relève de ce qu'on a appelé «la résistance avant la Résistance», illustre la solidarité internationale et l'héroïsme de l'individu ordinaire face à la déraison d'État.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Seconde Guerre mondiale


  • Auteur(s)

    Varian Fry

  • Éditeur

    J'Ai Lu

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    08/03/2023

  • Collection

    Document

  • EAN

    9782290387597

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    11 cm

  • Largeur

    17.8 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    206 g

  • Support principal

    Poche

Varian Fry

  • Naissance : 1-1-1907
  • Décès :1-1-1967 (Mort il y a 57 ans à l'âge de 60 ans)

Journaliste américain et militant antinazi, Varian Fry (1907-1967) a été chargé en 1940 par l'Emergency Rescue Committee de mettre en place depuis Marseille un réseau qui a permis de sauver la vie de 2 000 juifs français. Nommé chevalier de la Légion d'honneur par la France en 1967, il est aussi le premier Américain à avoir été reconnu Juste parmi les Nations par l'État d'Israël.

empty